La lumière bleue est néfaste pour la peau

Tant qu'elle n'était que naturelle et produite que par la diffraction du soleil elle  n'influençait que notre cycle circadien (phases d'éveil et d'endormissement) tout en nous offrant un ciel bleu. Vous avez sans doute remarqué que lorsque le ciel est bleu notre énergie est plus haute ? cela vient de l'effet direct de la lumière bleue sur notre cerveau : énergie, positivisme, bien-être, vivacité d'esprit...

C'est pourquoi les routiers l'utilisent dans leur véhicule lorsqu'ils roulent de nuit.

 

Mais depuis quelques année, a lumière bleue artificielle est de plus en plus présente dans nos vies par le biais des appareils électroniques tels que les ordinateurs portables, les téléphones cellulaires, les iPad, les télévisions, les LED de certains de nos éclairages...

 

Le Docteur J.L Sebagh, un dermatologue londonien, a réalisé une étude in vivo pour démontrer l'influence négative de la lumière bleue sur la peau. En effet, le spectre de la lumière bleue variant de 380 à 500 nanomètres, cela en fait le groupe de longueur d'ondes visibles ayant la plus haute énergie. C'est parce que le spectre de cette lumière démarre dans les longueurs d'ondes des Ultra Violets (100 à 400 nm) qu'il y avait de quoi se poser la question de son incidence sur notre peau de plus en plus exposée.

 

Petit rappel : Les UVC (100 à 280 nm) sont responsables des cancers de la peau, les UVB (280 à 320 nm) des brûlures, et les UVA (320 à 400 nm)du bronzage et du vieillissement cutané... Les mesures in vitro des produits solaires se font d'ailleurs à partir de 380 nm, ce qui inclue déjà la lumière bleue (380 à 500 nm) et démontre qu'il y a de quoi s'inquiéter...

 

Les résultats de cette expérience prouvent que les radicaux libres émis par la lumière bleue artificielle accélèrent l'oxydation cutanée, donc le photo-vieillissement de la peau. La peau soumise à un minimum de 6 heures quotidienne de lumière bleue subit une dégradation cellulaire importante qui engendre un vieillissement cutané prématuré et une augmentation des rides et ridules visibles. Il est d'ailleurs constaté que les jeunes qui sont très exposés aux appareils électroniques démontrent des ridules de plus en plus tôt, ce que le dermatologue qualifie de "selfie face".

Par sa pénétration jusqu'au derme, elle modifie la structure  des cellules cutanées  et entrave les processus cellulaires de production de collagène et d'élastine. La lumière bleue impacte aussi la barrière de protection naturelle de la peau qu'elle rend la peau plus fine et plus fragile. En réduisant son système de défense elle favorise les irritations, rougeurs diffuses, apparition des tâches brunes, etc...

Comment protéger sa peau de la lumière bleue ?

Vous l'aurez compris, protéger sa peau de la lumière bleue est une façon de préserver la santé et la jeunesse de son épiderme. Pour lutter contre ce vieillissement cutané accéléré il existe des moyens extérieurs pour se protéger mais aussi des ingrédients à privilégier.

Prévention externe : éviter les temps prolongés d'exposition, utiliser des écrans filtrant la lumière bleue sur les appareils électroniques, porter des lunettes ou lentilles jaunes (couleur complémentaire du bleu, elle sera "absorbée"), faire attention avec les téléphones cellulaires en les éloignant au plus de notre peau, favoriser les kit "mains libres", éviter de regarder les écrans dans le noir. Tout comme la protection solaire, les cosmétiques avec SPF sont particulièrement recommandés pour la peau dans la mesure où vous les choisissez 100 % naturels. Faites aussi des exfoliations régulières 2 ou 3 fois par semaine si vous êtes souvent exposé à la lumière bleue, afin de favoriser le renouvellement cellulaire et d'éviter l'apparition prématurée des tâches brunes. Faite suivre votre gommage d'une application de crème riche en antioxydants qui feront écran à la lumière bleue.

Prévention interne : Consommer sa ration quotidienne de vitamine C (et utiliser des soins cosmétiques enrichis en Vitamine C), favoriser les aliments riches en antioxydants tels que le raisin, les betteraves, les choux, les bleuets, les noix, les épinards, les avocats... (généralement les légumes et fruits riches en antioxydants sont reconnaissables à leur couleur rouge ou verte prononcée, ça peut vous aider à faire votre marché...)

Je n'ai pas abordé les effets de la lumière bleue sur nos yeux mais il y en aurait encore beaucoup à dire, alors... Protégez-vous !

Écrire commentaire

Commentaires: 0