· 

Ai-je de la couperose ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En cette belle journée d'hiver où il faisait -17°C ce matin à Tingwick, (assorti d'un vent glacial), j'ai croisé une multitude de nez et de joues écarlates, pas tous aussi gracieux que le modèle sur la photo... 

Il ne m'en fallait pas plus pour me donner envie de vous parler de la couperose !

 

Il faut savoir qu'ici la couperose touche près de 20% de la population (dont 3 fois plus de femmes que d'hommes. Oh que c'est injuste !) On pourrait penser que cette situation est normale étant donné que les facteurs déclenchants sont le vent, le froid, les écarts de température, le soleil, la chaleur, les hormones, certains médicaments, l'alcool, le tabac, le stress... Pourtant ceux et celles qui souffrent de couperose savent que ce n'est pas à prendre à la légère...

 

Comment reconnaître la couperose ?

Avez-vous tendance aux rougeurs diffuses qui arrivent comme un coup de chaleur et repartent aussitôt, ou bien des petits vaisseaux sanguins visibles en transparence ?

Les rougeurs, appelées érythroses, sont localisées sur la zone médiane du visage et s'élargissent sur les joues, le nez, et parfois même le menton. Ces rougeurs sont dues au manque d'élasticité des micro-vaisseaux sanguins qui, à force d'être sollicités, restent dilatés et forment des marbrures nommées télangiectasies. Ces marques rouges, parfois violettes, finissent par s'installer définitivement si on n'y remédie pas assez tôt.

 

Les peaux sensibles sont plus sujettes à la couperose, ainsi que les teints clairs qui laissent apercevoir les capillaires sanguins en transparence.

Si vous êtes au stade de l'érythrose vous pouvez facilement réguler le problème avec des soins adaptés. Par contre, au stade des télangiectasies, seuls les traitements au laser pourront y remédier. D'où l'importance d'agir dès l'apparition des rougeurs !

 

Comment la prévenir ?

Comme expliqué précédemment, il faut privilégier des soins doux (et 100 %naturels !), limiter les agressions extérieures (climat, frottement...) et faire attention à son régime alimentaire (pas d’excitants, éviter les épices qui donnent chaud ...)

Si vous souffrez de couperose et voulez la réguler, j'ai une excellente nouvelle : Dame Nature vous propose différentes huiles essentielles capables de vous aider à relancer la circulation, et renforcer vos capillaires sanguins, afin d' atténuer vos rougeurs. Mes favorites sont bien sûr, la merveilleuse Hélichryse italienne, mais aussi les H.E. de Géraniums ( Bourbon et égyptien), ainsi que le Ciste ladanifère et les cyprès (Provence, Toujours vert)

Bien sûr, une crème protectrice limitera les agressions cutanées. Retrouvez ces H.E. en synergie avec les polyphénols du raisin rouge dans la crème de jour Ô Rose conçue pour vous aider à oublier vos rougeurs...

Mise en garde :

Les huiles essentielles sont des composés naturels très actifs. Demandez l'avis d'un professionnel avant toute utilisation.

 

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0