Articles du blog

Prendre soin de sa peau ethnique, ce qu'il faut savoir !

Lire la suite 0 commentaires

Ces fruits qui blanchissent nos dents

Dans le recherche de la blancheur pour nos dents, nous sommes prêts à essayer ce qui se présente. Ma fille vient d'acheter un kit de blanchiment sensé être révolutionnaire, avec des gouttières pour les dents. J'avais acheté le même il y a 15 ans sans aucun résultat, mais visiblement ça ne l'empêche pas d'être toujours distribué !

 

Plus sainement il existe de nombreux fruits dont les composés acides permettent le retour de la blancheur de notre émail dentaire.

Lire la suite 0 commentaires

Du gras pour mon film hydrolipidique

cosmétiques-raisin-québec-100%-naturels

 

 

 

Nous rêvons toutes d'avoir une belle peau sans imperfections, une peau lumineuse et fraîche, une peau bien hydratée  qui ne prend pas le pli, une peau qui ne luis pas mais qui rayonne...

 

 

 

Au travers de l'offre des produits cosmétiques il est difficile de choisir une crème, un sérum, une huile de beauté pour satisfaire nos besoins. 

Ajoutez à cela des idées préconçues, du marketing prêt à vendre du sable au émirats arabes, et on n'arrive plus à s'y retrouver ! 

La base, (comme dans tout), c'est l'équilibre ! L'équilibre de quoi ? Du film hydrolipidique !

 

En effet, prendre soin de sa peau c'est prendre soin de son film hydrolipidique.

Ce film à la surface de la peau est une émulsion (comme votre crème) entre la phase aqueuse (l'eau des couches profondes de la peau qui remonte, la sueur entre autre...) et la phase grasse (lipides, cholestérol, sébum....) Le travail de ce film est de vous protéger contre l'extérieur. Son pH de 5.5 est acide afin d'éliminer les bactéries.

On comprend donc mieux l'intérêt de ne pas utiliser des produits trop détergents ni trop doux, afin de respecter ce pH. Bien sûr, la peau, ce merveilleux organe, dispose d'un pouvoir tampon, qui lui permet de réguler son pH en quelques heures pour revenir à 5.5  mais pendant les heures où elle régule, elle est plus vulnérable.

C'est en utilisant des produits de pH similaire ou légèrement plus acides que l'on va mieux la protéger des microbes, des champignons, des levures...

 

La 2ème étape est de lui apporter sa dose de gras, protecteur lui aussi.

Il limite l'évaporation de l'eau des couches profondes et il permet l’absorption des actifs et des ingrédients hydratants. Attention à ne pas confondre, Il n'est pas hydratant, il est nourrissant et évite la déshydratation. Pour hydrater il doit être mélangé à des ingrédients hydratants, tels que l'eau, les hydrolats, ou des composés capables de dire à nos cellules de relancer les processus d'hydratation, telles que certaines huiles essentielles.  En utilisant des produits très aqueux sur notre peau on limite la pénétration des actifs, et on n'hydrate pas plus car les couches profondes s'hydratent de l'intérieur. Pour assimiler un ingrédient aqueux il doit être mélangé à du gras (comme dans les crèmes) car notre peau aime le gras !

 

Pour imager : La peau est donc le mur qui protège de l'extérieur, dont  les cornéocytes (cellules de l'épiderme) sont les briques . Ces briques sont maintenues entre elle par un ciment (le gras de notre peau) et forment une barrière difficilement pénétrable. Si on arrose ce mur avec de l'eau dans l'espoir de faire pénétrer des agents actifs, on risque d'attendre fort longtemps le résultat escompté car l'eau va ruisseler sans pénétrer. En arrosant notre mur avec du gras, celui ci va pouvoir se mélanger "ciment" pour favoriser le passage actifs. à nous de choisir les bons actifs, bien mélangés dans le gras...

 

Bien sûr, selon votre type de peau, (ou la saison)  il est préférable d'éviter les crèmes trop grasses et collantes, trop riches en beurres végétaux, occlusifs et comédogènes. Les huiles de beauté, fluides et sélectionnées pour leurs propriétés (adoucissantes, régulatrices, antirides...) sont les amies de toutes les peaux. Elles pénètrent plus facilement la barrière épidermique afin d'apporter des solutions au problèmes cutanés et laissent respirer la peau. Les huiles végétales contiennent aussi très souvent des antioxydants anti-âge, et parfois même un indice de réfraction qui leur est propre et qui peut apporter une légère protection solaire.

 

0 commentaires

Ma peau, le miroir de mes émotions

cosmétiques-raisin-québec-100%-naturels

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Savez-vous  que votre peau trahit votre état émotionnel ?

 

 

 

 

 

Quand on pense à la peau et aux émotions on pense tout de suite à la chair de poule, vient ensuite la palette des couleurs avec les verts de peur, blanc de rage, rouge de honte, bleu de ... (heu non pas de bleu à moins de manquer d'air).

On sait déjà que certaines défaillances de l'organisme influencent notre teint ; le foie par exemple peut nous donner une couleur jaune s'il y a excès de bilirubine, la tension artérielle quand à elle nous rougit le visage.

 

Les émotions négatives s'expriment aussi à travers notre peau telles que l'agressivité contenue qui cause des dermatite atopique, ou au contraire la peur viscérale d'être agressé qui donne de l'urticaire. Notre peau est capable de témoigner précisément de ce qui se passe au niveau psychique, selon, la zone et la couche où les problèmes apparaissent.

 

La couche :

l'épiderme (couche de surface). C'est l'épaisseur qu est à l'interface entre nous et les autres, et les troubles cutanés qui prennent racine dans l'épiderme témoignent généralement de conflit lié à la séparation (amis, famille, amoureux...) L’eczéma est un trouble de l'épiderme qui reflète la peur d'être isolé.

Le derme (couche intermédiaire). On y retrouve les problèmes liés au soi et aux autres, comme les conflits, les agressions. Les verrues sont des troubles du derme.

L'hypoderme (la couche profonde). Elle reflète la dévalorisation de soi-même, notre désamour pour qui on est. La cellulite et la rétentions d'eau sont des problèmes liés à l'hypoderme.

 

La zone :

le visage. Les imperfections cutanés de cette zone (qui est offerte en tout premier au regard des autres) signalent un complexe d'infériorité, une peur de perdre la face.

Les lèvres. Les problèmes de cette zone témoignent que notre peau essaie d'évacuer une nervosité, voire de la panique ou un blindage émotionnel, un désespoir.

Les bras. Sur cette zone c'est le manque de tendresse et l'absence de contact émotionnel que notre peau nous exprime.

Les coudes. c'est le siège des tracas afférents au travail et aux études.

Les pieds. Notre peau manifeste dans cette zone notre envie de changer de vie, de ne pas être là où l'on est. (L'adolescence apporte souvent des problèmes d'hyper sudation des pieds...)

Les organes génitaux. Ils sont le siège de la culpabilité. On attribue à l'herpes génital une l'ambivalence entre le désir sexuel et la honte.

 

Vous l'aurez compris, l'environnement stimule notre organisme qui réagit en activant certains systèmes physiologiques qui se reflètent sur notre peau. Attention donc aux altérations de la peaux, elles ont souvent une raison psychologique ou émotionnelle. 

Lorsque nos somme tristes, notre peau est terne, lorsque nous sommes stressées, notre peau se déshydrate, lorsque nous sommes amoureuses notre peau rayonne et notre teint est rose et frais. (Ah ! l'Amour, toujours l'Amour !)

La peau, cette grande traîtresse, trahis ce que nous cachons au fond de nous...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0 commentaires

Eliminer rides et vergetures avec le Labdanum

 Quoi de plus émouvant qu'un ventre rond ? Qui n'a jamais voulu poser sa main sur un bidou bedonnant ? La mère elle-même a souvent hâte d'afficher sa grossesse, et son bedon. Pourtant au delà de la silhouette attendrissante, il se cache une conséquence que l'on cherche à éviter à tous prix :          LA VERGETURE !

 

 

Afin de nous aider à régénérer notre peau détendue et abîmée, il existe une merveilleuse plante, le labdanum , en résine ou en huile essentielle.  Cet arbuste originaire des montagnes des régions côtières de  l'Est de la Méditerranée est aujourd'hui cultivé principalement au Maroc et en Espagne. La résine est produite par les rameaux d'un  arbrisseau appelé ciste.

 

Nom botanique : Cistus ladanifèrus

De la famille des cistacées. Ce sont les rameaux et les feuilles qui sont distillées. Les branches sont recouverte de la résine (labdanum) qui protège l'arbuste de la déshydratation.

 

Avant d'être utilisé dans la parfumerie pour son odeur épicée, ambrée et presque animale, que l'on peut retrouver dans les parfums tels que J'Adore (Dior), Ambre Sultan (Serge Lutens), Joséphine Baker (Joséphine Baker) etc... il était utilisé en médecine antique comme régénérateur de la peau, cicatrisant et coagulant. C'est d'ailleurs pourquoi les gladiateurs s'enduisaient le corps de résine de labdanum avant d'aller au combat. Bien avant cette période, les grands prêtres de l'ancienne Egypte le vénéraient en tant qu'essence sacrée.

Le labdanum révèle certainement la Néfertiti cachée en moi car c'est mon ingrédient actif chouchou !  Aussi bien pour son odeur que pour ses vertus réparatrices de la peau. Si c'était comestible je le mangerai à la cuillère ! Bref...

 

Champion de la régénération cellulaire, il répare les problèmes des tissus cutanés tels que les vergetures et les rides profondes. C'est un astringent très efficace, il est aussi raffermissant, tonifiant et antirides. Il possède toutes les qualités demandées à un actif anti-âge. On l'utilise sur les crevasses, les gerçures, la couperose, les rides et le relâchement cutané. Ceci explique pourquoi je l'utilise souvent dans les formules Ô De Lie.

Il combat aussi les infections et les bactéries, et stimule le système immunitaire. Cicatrisant et hémostatique, c'est un bon tonique veineux (couperose).

 

Comme les égyptiens l'avaient compris, il agit au niveau émotionnel et  renforce les capacités spirituelles, calme les nerfs, rend optimiste et fait aimer la vie.

Avez-vous remarqué que c'est sa  fleur porte les  couleurs Ô De LIe ?

 

Attention, le labdanum est interdit aux femmes enceintes de moins de 3 mois ainsi qu'aux femmes allaitantes. Il agit sur les vieilles vergetures, et on ne l'utilise pas en prévention ! Femmes enceintes, demandez à votre naturopathe de vous conseiller.

 

 

Retrouvez les cosmétiques qui contiennent du labdanum sur la boutique en ligne.

 

Lire la suite 0 commentaires