· 

Bien choisir son fond de teint

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les rayons des magasins de cosmétiques regorgent de belles en contemplation devant la multitudes de couleurs et de galéniques qui s'offrent à elles.

Bien choisir son fond de teint est crucial pour un maquillage réussit et naturel, et s'apparente pour bien des femmes à une quête du Graal longue et dubitative... Quelle couleur ? Quelle texture ? Où faire la touche d'essai ?

Par où commencer ? Ces 3 étapes (à suivre dans l'ordre) faciliteront le processus.

 

1 étape : Déterminer à la lumière du jour votre sous-ton de peau. 

La nuance de votre fond de teint sera déterminée par celle de votre peau (sous-ton).

Il existe 3 types de sous-ton : jaune, neutre et rose. Pour connaitre le votre,  regardez vers l'intérieur de vos poignets. Si vos veines paraissent plutôt vertes, votre sous-ton est jaune. Choisissez un FDT de type beige doré.

Si vos veines sont plutôt violettes, votre sous-ton est rose, et c'est un beige rosé qu'il vous faut.

Si définir la couleur de vos veines vous semble difficile, vous avez probablement un sous ton neutre. Un beige neutre sera la meilleure option.

(Vous pouvez faire cette étape chez vous, dans le jardin, pour prendre le temps de bien regarder car les néons des magasins ne seront peut-être pas adaptés...)

 

2ème étape : Le test couleur.

Il permet, selon votre carnation, de choisir un FDT plus ou moins foncé . Il est impératif de pratiquer ce test à la lumière du jour, quitte à sortir 5 minutes du magasin pour contempler le résultat sous la lumière naturelle.

La meilleure zone pour faire cette touche d'essai reste le visage. Demander à la conseillère beauté de vous appliquer un peu de fond de teint, ou faites le vous-même sur les maxillaires ou le cou. Pour les peaux matures foncées, l'intérieur du poignet permet de sélectionner une couleur plus claire qui vous donnera quelques années de moins. On évite le dessus de la main, trop exposé au soleil !

Vous hésitez entre 2 teintes ? Choisissez toujours la plus claire.  Un FDT trop foncé n'a jamais fait paraître bronzée et ne sera pas adapté à toutes les saisons (en hiver vous aurez l'air trop maquillée).

Vous savez maintenant quelle couleur de FDT vous convient, plus qu'une étape vers la perfection : La galénique.

 

3ème étape : le choix de la texture (galénique).

Les FDT poudres, matifiants, ou ceux contenants plus de pigment (plus épais ou qui s'évaporent très vite comme ceux en mousse par exemple) sont adaptés au peaux grasses et permettent d'absorber l'excès de sébum.

Les FDT à base d'eau, plus hydratants, conviennent bien sûr aux peaux sèches.

Les FDT fluides sont pour les peaux matures qui doivent éviter de surcharger leur peau avec des pigments qui alourdissent les traits et marquent les rides.

Les peaux normales (les chanceuses) ont le choix, comme d'habitude... J

 

Vous voilà prête à faire la sélection de votre fidèle FDT en 5 minutes chrono !

J'imagine qu'il est inutile de vous rappeler qu'un fond de teint s'applique sur le visage, le cou et qu'il faut l'estomper dans le décolleté...

Dernière astuce pour un résultat plus transparent donc plus naturel. Si votre produit est fluide, le choix d'une éponge de maquillage permet de mieux l'estomper. Pour un FDT poudre, on  privilégie la pose au pinceau plutôt à l'éponge pour éviter les surcharges.

 

Mon truc en plus : J'hydrate ma peau avec Ô HydraZen avant d'appliquer un mélange composé de 2/3 de crème Ô Tisane et d'1/3 de mon FDT. Le résultat est identique à celui d'une CC crème et c'est suffisant pour me sentir plus sophistiquée tout en laissant transparaître ma jolie peau.

 

Être belle au naturel avec une peau en santé est notre meilleur atout beauté, néanmoins, être une fille nous pousse parfois à vouloir éblouir notre entourage, c'est pourquoi je vous invite à regarder vers le maquillage 100% naturel.

Écrire commentaire

Commentaires: 0